jeudi 4 août 2016

Quelques informations sur les oies "bernaches", simplement pour que chacun puisse avoir un maximum d'informations sur le sujet quelque soit son opinion (documents fournis par Erik Pilardeau).

A Villers-Semeuse, nous n'avons pas d'oies bernaches. Alors, comme vous, j'ai lu la presse, le déchainement sur les réseaux sociaux de certains dont les propos sont juste scandaleux, emballés par la polémique.

Alors, sans évoquer le responsable politique, simplement, en tant que citoyen, je me suis mis à la recherche d'informations sur ce phénomène afin d'aller plus loin que le simple constat ou la prise de position péremptoire.

L'objectif est basique : des articles les plus neutres possibles afin que chacun se fasse sa propre opinion en connaissance de cause.

Traitons ce sujet à la manière d'un historien : Les problématiques sont les suivantes :

- Que dit la loi ?
- Qu'en est- il de cette espèce ? D'où vient-elle ?
- Quels sont les risques pour la population ?
- Quels sont les risques encourus par les animaux eux-mêmes ?

Vous trouverez une partie des documents nécessaires et intéressants sur ce sujet qui agite les Ardennes en ce mois d'Août 2016 : 


- Trois articles/études sur les oies bernache sur différents territoires (en toute neutralité)







Bonne lecture, bonne réflexion et le cas échéant, bon débat.



Concernant les polémiques de personne, je souscris pleinement aux propos d'Erik Pilardeau : 

Nous condamnons fermement les attaques personnelles abjectes et déplacées dont fait l’objet actuellement notre ami  Alain BERNARD. Nous condamnons tout autant les dégradations de biens publics et les inscriptions nauséabondes à son encontre. Le débat démocratique, dans lequel chacun peut développer de vrais arguments doit rester la base même du fonctionnement de  notre société et ceci quelque soit le sujet traité. Nous apportons bien entendu  tout notre soutien à Alain et souhaitons que, suite aux plaintes déposées, justice puisse être rapidement rendue "





vendredi 11 mars 2016

Tarification du transport scolaire

Réponse à Robert Colson, Maire d’Arreux, à l’initiative d’une pétition en ligne contre la mise en place d’une tarification pour les collégiens et les lycéens à hauteur de 80 € par an.



En 2014, le président d’Ardenne métropole, Boris Ravignon, m’a confié la gestion des transports sur notre territoire.

Dans le domaine du transport scolaire, l’objectif était de chercher à uniformiser les pratiques sur l’ensemble du territoire pour éviter des discriminations.

A travers, cette pétition, ce que ne présente pas le maire d’Arreux, c’est la situation actuelle.

Aujourd’hui, les collégiens et les lycéens qui sont à moins de 3 km de leur établissement scolaire doivent payer un abonnement annuel d’environ 190 €. Les élèves à plus de 3 km payant quant à eux 20 €. C'est la discrimination actuelle qu'il faut changer !

De plus, nous sommes confrontés à des situations complètement délirantes : des communes comme Vivier-au-Court ou Dom-le-Mesnil, entre autres, sont coupées en deux et des élèves à quelques mètres les uns des autres paient soit 20 € ou 190 €. C’est juste inadmissible.

Nous avons donc proposé une égalité pour les collégiens et les lycéens de toute l’agglomération, soit un tarif UNIQUE : 80 € quelque soit l'endroit où on réside dans l'agglomération.

Il s’agit d’un juste prix. 80 € Qu’est-ce que cela veut dire ?

Nous demandons à chaque élève de payer l’équivalent de 0,46 centimes d’euros par jour pour autant de voyages qu’ils veulent sur la ligne pendant la période scolaire.

Je rappelle qu’une baguette de pain coûte 0,80 centimes à 1 euro en moyenne, idem pour une tasse de café. Alors comment oser affirmer que cette somme de 0,46 € par jour serait une abomination ?

De plus, je rappelle que le transport scolaire coûte beaucoup d’argent et aujourd’hui, il y seulement 3 manières de le financer :

1.       Fixer une tarification la plus juste possible
2.       Augmenter les impôts
3.       Supprimer des services

Si le Maire d’Arrreux ne souhaite pas que nous appliquions la première mesure, c’est qu’il préconise l’une des deux autres et je vous laisse juger si vous le soutenez dans une augmentation d’impôts ou dans des suppressions de services.

Nous avons choisi de donner les moyens aux familles de payer en 4 fois :

-          20 € au moment de la remise du formulaire
-          20 € en octobre 2016
-          20 € en novembre 2016
-          20 € en décembre 2016

Ces sommes sont raisonnables et nous appliquerons un tarif dégressif de 40 € pour le 3ème enfant (avec le même type de paiement par tranche de 10 €).

Enfin, les communes ont aussi la possibilité d’aider les collégiens et les lycéens en prenant en charge par le conseil municipal ou le CCAS une partie de l’abonnement, c’est le cas déjà dans plusieurs communes qui prennent en charge 50 % ou 100 % de l’abonnement.

J’invite donc les scolaires d’Arreux à se rapprocher de leurs élus pour demander une politique volontaire d’aide financière au transport par la commune.

A titre personnel, dans ma fonction d’élu municipal, nous avons fait ce choix d’aider les scolaires. C’est un choix et un engagement politique !

Ces explications, un peu longues, permettent de vous donner toutes les informations de l’application de cette mesure.

Je n’ai pas choisi de faire de la politique en pratiquant par incantations ou effets d’annonce. Nous devons la vérité à nos concitoyens et surtout des explications claires et précises.

Je comprends que des élus ne partagent pas mes convictions mais je suis d’autant plus navré de voir des élus ne pas être transparents dans la présentation d’une situation et vouloir faire un « coup politique ». Ce n’est pas ma vision de l’investissement politique. La situation actuelle de nos concitoyens nous oblige à être, plus que jamais, responsables.

Je propose à mes collègues d’Ardenne Métropole une tarification du transport scolaire qui soit :

- La plus juste possible
- La plus égalitaire pour les élèves
- La plus supportable pour les familles
- La meilleure pour le budget de la collectivité.

Gardez en tête que maintenir les tarifs actuels entraîneront directement une suppression de certains services ou une augmentation des impôts pour l’ensemble des habitants car notre agglomération n’aura pas les moyens de maintenir la situation actuelle.

Pour informations :

-          Je tiens à rappeler que le projet de fixer un tarif pour le transport scolaire a été voté en commission d’Ardenne Métropole, résultat d’un travail de plusieurs mois des maires élus de cette commission.


-          En moyenne, en France, les moyens financiers des collectivités consacrés au transport sont de 20 % du budget général. En 2014, la communauté d’agglomération d’Ardenne Métropole devait y consacrer près de 27 % du budget soit une somme beaucoup trop lourde. Avec nos propositions et nos actions, nous pouvons revenir à 20 % en 2016.

dimanche 28 février 2016

Ardennes Généalogie

Petite visite, comme chaque année, au salon de généalogie des Ardennes. 

Des sociétés de généalogie de la région, les associations historiques du département et de nombreux bénévoles et passionnés.

Chaque année, la mairie de Villers-Semeuse est un partenaire de cette manifestation devenue incontournable dans notre département.

Bravo aux organisateurs et heureux que l'association possède son siège social dans notre commune.



CMJ


En 2008, j'ai porté seul la volonté de créer un Conseil Municipal Jeunes à Villers-Semeuse. J'ai réussi à convaincre mes collègues élus de l'époque.

Toutefois, seul, la tâche était rude pour réunir les enfants, préparer les élections et mener à bien les projets.

Ainsi, jusqu'en 2014, le CMJ a vivoté sans d'ailleurs réaliser de nouvelles élections et les enfants ont connu une certaine lassitude.

Fort de ce constat, nous avons souhaité relancer le projet en 2014 avec un cadre clair mais surtout des élus mobilisés.

Et depuis l'élection du nouveau CMJ, la commission scolaire s'est pleinement investie et les samedis de réunion du CMJ sont de véritables temps de travail préparés et organisés. Tout en restant ludique, ces séances donnent la parole aux enfants et les mettent dans une position d'acteurs démocratiques à part entière.

L'objectif est de penser les projets, les mener à bien de A à Z. 

Ainsi, les jeunes élus du CMJ ont voté pour les trois dessins les plus marquants sur les incivilités concernant les déjections canines (grand concours lancé dans toutes les écoles, il y a quelques mois par le CMJ lui-même). 

La première élève sélectionnée a reçu un appareil photo numérique, les deux autres lauréats ont eu une tablette et des enceintes. Chaque élève participant a reçu une boite de crayons de couleur et un crayon de papier taille-crayon. Sans le faire exprès, les trois écoles sont récompensées : Semeuse, Charme et Plateau.

Parents et enseignants ont salué la démarche entreprise.

Le dessin va devenir une grande affiche positionnée dans les endroits stratégiques de la commune et un flyer distribué à l'ensemble des habitants par les élus du CMJ. 

Un travail sérieux qui se poursuit avec le concours des élus de la commission scolaire. Bravo à tous, un bel exemple d'apprentissage de la citoyenneté dans notre commune.    

jeudi 31 décembre 2015

Voeux du maire

La cérémonie des voeux du maire est ouverte à l'ensemble de la population.

Elle se déroulera le jeudi 7 janvier à 18h30 à la salle des fêtes de Villers-Semeuse.

Nous faisons le choix de conserver cette cérémonie pour plusieurs raisons : 

1. Tout d'abord, nous nous étions engagés lors de notre campagne de 2014 à ouvrir cette cérémonie à l'ensemble des Villersoises et des Villersois et non seulement aux "institutionnels".

2. Nous avons aussi choisi de conserver le même budget que celui prévu lors des voeux 2013 pour 2014. En somme, nos dépenses sont différentes mais permettent de rassembler plus de nos concitoyens avec le même niveau de dépenses. Ces voeux ne coûtent donc pas plus au contribuable.

3. Ces voeux sont un moment important d'échanges au delà des discours afin que nos concitoyens se retrouvent quelque soit leur sensibilité et puissent dialoguer. C'est ainsi que fonctionne toute société démocratique dans le respect et le débat constructif.

4. Enfin, notre souhait est d'être jugé sur nos actions et rien d'autre. C'est pourquoi cette cérémonie est surtout l'occasion de reprendre les principaux engagements du programme pour lequel vous avez voté et présenter chaque année le bilan des projets réalisés ou engagés.

Nous ne serons juger que sur nos actions et en souhaitant améliorer, autant que faire se peut, le quotidien de chacun mais toujours dans le seul et unique intérêt collectif dont nous sommes les garants au cours de ce mandat.

vendredi 24 juillet 2015

Echanger et responsabiliser


L'Ardennais du mercredi 22 juillet 2015.

Cliquez sur l'article pour le lire en grand format.

samedi 2 mai 2015

Reprise des négociations

Après quelques mois sans blog, j'ai choisi de revenir à cette forme d'expression. En effet, il permet de traiter, sous la forme d'articles de réflexion plus longs, les différentes prises de position et d'expliquer les choix politiques.

C'est avant tout un exercice qui nécessite un certain recul sur ses choix mais surtout de mettre en avant la cohérence d'une démarche et d'un projet.

En reprenant l'architecture générale de mon blog, j'ai choisi de traiter de l'ensemble des sujets couvrant mes fonctions au sein de la mairie de Villers-Semeuse, de l'agglomération et du conseil départemental.

En ce qui concerne la municipalité, la page dédiée a pour objet de prouver, année après année et mois après mois, la mise en œuvre de notre programme politique. C'est aussi une excellente manière pour la population de savoir si nous tenons nos engagements de campagne.

Concernant l'agglomération, c'est surtout de transports dont il sera question même si l'ensemble des sujets seront évoqués lorsqu'ils sont d'actualités. Il en va de même pour mon travail au sein du conseil départemental des Ardennes.

Ce blog, je le souhaite comme un espace de libre parole et d'échanges. Aujourd'hui les réseaux sociaux prennent beaucoup de place dans le paysage de la communication. Ils permettent de réagir vite et en s'exprimant en peu de caractères. Le blog, c'est l'inverse. Le temps y est plus long tout comme la rédaction. 

Pour un élu, c'est un exercice qui peut être contraignant et périlleux. Mais c'est aussi un signe de réflexion et de justification. Bien peu, malheureusement, font ce choix par manque de temps, d'envie ou d'audace. 

Nous verrons, avec le temps, comment évolue celui-ci. J'ai choisi de débuter à partir de pages entièrement blanches pour une reprise des négociations.         

vendredi 26 septembre 2014

Changement


Depuis le vendredi 19 septembre à 18h30, la majorité des Villersoises et des Villersois par le biais du conseil municipal m'a confié la fonction de Maire.

Je vous remercie, encore une fois, de la confiance accordée. 

Vous pourrez dorénavant suivre l'actualité de notre mandat sur le site internet de la Mairie www.villers-semeuse.fr

Concernant mes activités et le lien privilégié que nous avons tissé tout au long de cette campagne des élections municipales, je vais mettre en place d'ici quelques semaines un nouveau site-blog où vous pourrez continuer à me suivre en complément du site institutionnel de la Mairie.

Plus que jamais, les liens entre élus et citoyens doivent être forts.    

jeudi 18 septembre 2014

Semaine des Ardennes


Vous pouvez retrouver l'article de la "Semaine des Ardennes" de ce jeudi 18 septembre consacrée aux élections dans la page PRESSE de notre site. 

Beuquette


L'Ardennais du jeudi 18 septembre 2014



mercredi 17 septembre 2014

Remerciements

S’engager et agir avec vous, pour vous.

La liste « S’engager et agir pour Villers-Semeuse » remercie les Villersoises et les Villersois pour le soutien et la confiance accordés lors du vote du 14 septembre 2014.

Nous sommes à l’écoute de tous.

Vous pouvez compter sur notre dynamisme, notre disponibilité et notre détermination.



Conseil municipal

Le premier conseil municipal se tiendra vendredi 19 septembre 2014 à 18h00.

L'ordre du jour est le suivant :

- Installation du nouveau conseil municipal.
- Election du maire.
- Délibération pour fixer le nombre d'adjoints au maire.
- Election des adjoints.
- Délibération pour fixer le montant des indemnités du maire, des adjoints au maire et conseillers municipaux délégués.


lundi 15 septembre 2014